Safety Exit

Sous les feux de la rampe

Découvre ces jeunes autochtones qui sont des pionniers de l’égalité des genres, poursuivant fièrement leurs passions, sous les projecteurs ci-dessous ou présente ta propre histoire ici pour nous dire ce que tu fais pour défendre l’égalité des genres!

Présente ton histoire

Cris Derksen

Cris Derksen est un violoncelliste et compositeur de renommée internationale, originaire du nord de l'Alberta. Cris représente un défi pour un monde qui cherche à étiqueter et à classer tout - y compris la musique, les gens et les cultures - dans des catégories simples. Elle est issue d'une lignée de chefs de la réserve crie de NorthTall du côté de son père et d'une lignée de solides homesteaders mennonites du côté de sa mère. La musique de Mme Derksen réunit des influences classiques, indigènes et électroniques pour créer et jouer une musique qui défie les genres.

En plus de jouer, Derksen est également occupée à composer : en 2019, ses compositions comprenaient Maada'ookii Songlines- une pièce chorale de masse pour 250 chanteurs ; Rebellion - une courte pièce symphonique commandée par l'Orchestre symphonique de Thunder Bay ; et une nouvelle pièce d'art de performance, Ikumagiiali, commandée par le Musée des beaux-arts du Canada.

T’ácháy (Tunchai) Redvers

T'ácháy (Tunchai) Redvers (elle/ils) est une activiste, artiste et militante Dene-Métis bispirituelle de 27 ans. Avec son frère, elle a cofondé la campagne We Matter afin de créer un espace où les voix autochtones peuvent exprimer leur espoir malgré lesdifficultés. Redvers agit constamment pour donner du pouvoir aux jeunes autochtones et leur donner de l'espoir, ce qui est important car tout le monde devrait se sentir utile et confiant.

Tunchai a grandi dans les Territoires du Nord-Ouest visés par le Traité n° 8, au Canada. Elle appartient à la Première nation Deninu K'ue. Tunchai a obtenu son diplôme à l'université de Guelph et a depuis été désignée comme l'un des dix principaux moteurs du changement au Canada par MTV et We Day. Elle a également reçu le prix Emerging Leaders Award de la Lawson Foundation.

Tunchai a publié un livre de courts poèmes et de prose intitulé Fireweed (sorti à l'été 2019). Redvers utilise le hashtag #Indigenouslit sur ses posts Instagram pour décrire le type d'écriture de son livre. Elle écrit pour inspirer toutes les jeunes femmes, en particulier les femmes autochtones et les personnes de diverses identités de genre. Le livre de Redvers, Fireweed, exprime ses idées sur la guérison,l'espoir et l'autonomisation.

Kiley May

Kiley May est une conteuse Hotinonshón:ni Mohawk et Cayuga, actrice, scénariste, artiste et éducatrice pour la jeunesse. Elle est également l'auteure du livre à paraître How To Love A Trans Girl. Elle s'identifie comme une femme transgenre, queer et bispirituelle et utilise les pronoms "ils" et "elle". May utilise également le terme "identité kaléidoscope" pour décrire son identité sexuelle et de genre. Élevée dans la réserve des Six Nations du territoire de Grand River, Kiley vit maintenant à Toronto, où elle travaille avec diverses organisations LGBTQ pour promouvoir des discussions positives sur l'identité de genre et la santé sexuelle.

En tant que scénariste et réalisatrice émergente, Kiley travaille à la création de scénarios et de rôles pour les femmes indigènes et transgenres, en mettant l'accent sur des représentations positives, autonomisantes et authentiques. Cela reflète sa passion pour la représentation et la diversité.

Elle joue le rôle récurrent de la pathologiste adjointe River Baitz dans l'émission Coroner de la SRC/CBC et a récemment joué dans IT Chapter Two (New Line Cinema), Woman Dress (Office national du film du Canada) et dans le prochain Queer Haircuts For Everyone (Shaftesbury).

Dans le cadre de son travail de sensibilisation, May anime des ateliers d'art gratuits pour les membres de la communauté bispirituelle indigène et travaille avec le Native Youth Sexual Health Network en aidant à animer des discussions dans les écoles et les réserves. Pride Toronto a nommé May son ambassadeur jeunesse 2017 pour son travail communautaire.

Gina Metallic

Gina Metallic est une guerrière de la justice sociale bi-spirituelle mi'gmaq de la Première nation mi'gmaq de Listuguj, au Québec. Elle est petite-fille, fille, sœur, tante, partenaire et belle-parent de deux merveilleux enfants.

Gina a obtenu un baccalauréat ès arts en anthropologie et en psychologie de l'éducation et de l'orientation à l'Université McGill, pour ensuite obtenir une maîtrise en travail social en développement communautaire à McGill. Son travail d’école supérieure s'est concentré sur le développement de l'identité autochtone LGBTQ-Bispiritualité, tout en utilisant son propre parcours de " coming in ", et en explorant l'intersectionnalité entre le fait d'être Queer, autochtone et une femme hyper-féminine.

Gina a reçu cinq fois une bourse de la Fondation pour l'avancement des jeunes autochtones (FAAY), maintenant connue sous le nom d'Indspire, un programme canadien de bourses d'études autochtones. Elle est également membre de la Golden Key International Honor Society, une récompense décernée aux 15 % d'étudiants les plus performants, qu'elle a obtenue au cours de son année de diplôme de MSW.

En 2013, Gina a remporté le Listuguj Role Model Award, qui consistait à faire réaliser des affiches avec la photo du gagnant et quelques informations à son sujet, et à les distribuer dans toute la communauté, notamment dans les cliniques de santé, les écoles et les centres communautaires. En juin 2017, Gina a été invitée à prendre la parole lors de la cérémonie de remise des diplômes de la SSHS et en a profité pour parler de la diversité sexuelle et de genre.

En dehors du travail, Gina a été conférencière invitée et animatrice d'ateliers sur le thème des questions liées aux personnes bipsirituelles, de la sécurité culturelle autochtone et des pratiques de bien-être des enfants autochtones. Elle a pris la parole aux conférences annuelles Pierre Elliott Trudeau, au quartier général de la GRC, à l'édition 2017 de Canada Pride, dans des collèges et universités du Canada, ainsi que dans plusieurs organisations et écoles autochtones. Elle a également été rédactrice invitée pour la Gazette de Montréal et est apparue sur le réseau de télévision des peuples autochtones (APTN) pour la série "Working it Out Together" Saison 3, sur le thème du bien-être des enfants et les dons des personnes bispirituelles. De plus, Gina a participé à un épisode de "Sexplora", une série télévisée de Radio Canada, où elle a parlé de l'identité bispirituelle. Actuellement, elle siège au conseil autochtone de Pearson Canada pour le manuel Exploring Society : A Canadian Perspective, où elle contribue à fournir une perspective autochtone à tous les sujets.

Gina se consacre à l'activisme communautaire sur le thème des personnes autochtones queer et trans. Elle se sert de ses propres expériences pour aborder les thèmes auxquels la communauté LGBTQ de Two Spirit est confrontée. Gina a déclaré "J'ai réalisé que la "gay pride" et la "native pride" peuvent coexister. Le fait d'être bispirituel me donne le pouvoir d'agir sur mon corps, ma sexualité, mon genre et ma culture. Je m'appelle Gina Metallic, et mon identité est un acte de résistance." Gina vit actuellement à Ottawa, en Ontario. Elle est une travailleuse sociale agréée par l'Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l'Ontario.

Présente ta propre histoire pour nous faire part de ce que tu fais pour défendre l’égalité des genres! Et découvre d’autres défenseurs et leur rôle dans la lutte pour l’égalité des sexes.

footer logo

Siège social de l’AFAC

613-722-3033
613-722-7687
1-800-461-4043
120 Prom. du Portage
Gatineau, QC
J8X 2K1
flag
© Génération pour l’Égalité · Site conçu parDesign de Plume Inc.